Que cherchez-vous?

Une belle rencontre.
De grandes réalisations.

LEEROY est fière de travailler avec le Salon
du livre de Montréal.

L'intimité nomade

Paru le 16 novembre 2021
L'intimité nomade
Auteur·rice·s
Format
Papier
Maison d'édition
Kiosque
1749
Prix 22$
Français
La poésie de Pour­baix mon­tre à quoi peut ressem­bler une vie de l’esprit qui serait ancrée dans le vide d’une présence, ou de la présence (nous avons tous apparem­ment la même). Et c’est pourquoi, loin d’ajouter au bruit, ces pen­sées nous réduisent au silence, parce qu’elles sont les champignons du silence. Tous les livres de Pour­baix sem­blent frap­pés par cet éclair de con­science : le monde est là, et ils n’en sont pas vrai­ment revenus. Ce n’est pas pour rien si les tout pre­miers mots sont: « voir sen­tir », avec un espace entre les deux pour laiss­er entr­er le blanc de la page qui est aus­si le vide de l’esprit qui se rend disponible au monde. Il y a peu d’introspection dans cette poésie, la mise en scène de soi est sou­vent réduite au fait d’être là, dans un monde qui n’en finit plus de faire tourn­er la roue des paysages et des ren­con­tres. On fait du chemin d’un livre à l’autre. On bon­dit entre Mon­tréal et les anci­ennes cités du Mex­ique, puis dans le pays de la mère, avant de revenir dans l’arrière-pays québé­cois. À son tour, L’intimité nomade par­court l’oeuvre de Pourbaix.
Retour en haut de page