Que cherchez-vous?

Une belle rencontre.
De grandes réalisations.

LEEROY est fière de travailler avec le Salon
du livre de Montréal.

Libérer la culotte

Paru le 12 avril 2021
Auteur·rice·s
Format
Papier
Maison d'édition
Kiosque
1748,1750
Français
Après avoir traqué la colère en 2017, les codi­rec­tri­ces de Libér­er la colère pour­suiv­ent leur relec­ture libre et fémin­iste des péchés cap­i­taux et s’in­téressent main­tenant à la lux­u­re. Lux­u­re, nom féminin : Com­porte­ment de quelqu’un qui se livre sans retenue aux plaisirs sex­uels. Depuis la libéra­tion sex­uelle des années 1970, notre sex­u­al­ité est-elle vrai­ment libérée”? Est-ce que le devoir con­ju­gal n’ap­par­tient qu’à la généra­tion de nos grands-mères? Nos rap­ports sex­uels sont-ils devenus égal­i­taires? Com­ment se fait-il que le fos­sé orgas­mique soit encore si pro­fond? Y a‑t-il d’autres mod­èles que l’hégé­monie du cou­ple hétéro­sex­uel? De l’a­sex­u­al­ité au BDSM en pas­sant par le polyamour et le con­sen­te­ment ent­hou­si­aste, cette courte­pointe de textes d’autri­ces culot­tées réclame haut et fort une nou­velle révo­lu­tion sex­uelle, une réin­ven­tion de nos rap­ports intimes. Si le privé est poli­tique, la sex­u­al­ité est la clé de voûte de véri­ta­bles rap­ports égal­i­taires. Nous récla­m­ons le droit à la jouis­sance com­plète de notre vie, à notre façon. Si dans Libér­er la colère nous déclar­i­ons être des fémin­istes frus­trées, nous con­sta­tons dans Libér­er la culotte que nous sommes aus­si mal baisées.
Retour en haut de page