Que cherchez-vous?

Une belle rencontre.
De grandes réalisations.

LEEROY est fière de travailler avec le Salon
du livre de Montréal.

Ci-gît Margot

Paru le 13 octobre 2020
Ci-gît Margot
Auteur·rice·s
Format
Papier
Maison d'édition
Prix 19,95$
Français
Après avoir vécu deux fauss­es couch­es con­séc­u­tives en 2018, Marielle Giguère a entamé une réflex­ion et un proces­sus d’écriture qui ont cul­miné avec Ci-gît Mar­got, un roman dans lequel les expéri­ences de l’autrice se mêlent à la fic­tion. Éton­née et ébran­lée par l’absence presque totale de ce sujet dans la fic­tion québé­coise, elle a pris le pari d’affronter les tabous, de nom­mer l’innommable et de plonger, mot après mot, page après page, au cœur de la vie, avec ses parts d’ombre et de lumière. Si le sujet est dur, l’écriture de Marielle Giguère est claire et limpi­de. Sans détour et avec une plume alerte et assumée, elle racon­te l’espoir qui accom­pa­gne chaque grossesse, se situe dans une généalo­gie de femmes dont les corps ont été en quelque sorte con­fisqués par un appareil médi­cal envahissant et infan­til­isant. L’autrice avait déjà, dans son roman précé­dent Deux semaines encore, démon­tré sa capac­ité à effleur­er avec déli­catesse des enjeux de société pour­tant intim­i­dants. Ici, à par­tir de ses expéri­ences, elle nous entraîne dans une his­toire boulever­sante, en libérant une parole trop peu enten­due, celle des femmes en colère, celle des mères qui font face aux vio­lences médi­cales, celle des familles qui doivent subir et accom­pa­g­n­er ces trau­ma­tismes. On salue le courage et la générosité de l’autrice, qui a su écrire avec un habile équili­bre de pudeur et de fran­chise ce qui ne se racon­te pas. La lit­téra­ture, ici, est réelle­ment cet espace qui crée des ponts, qui par les mots, libère.
Retour en haut de page