Sheila Watt-Cloutier

Née dans une petite communauté inuite du Nunavik, Sheila Watt-Cloutier mène une lutte depuis plus d’une vingtaine d’années sur la scène internationale pour faire des changements climatiques un enjeu des droits de la personne. C’est sous sa présidence au Conseil circumpolaire inuit (CCI) qu’une pétition a été déposée en 2005 auprès de la Commission interaméricaine des droits de l’homme, la première action juridique internationale du genre : comme la culture et l’autonomie économique des Inuits sont tributaires du froid et de la glace, le réchauffement planétaire d’origine anthropique constitue une négation de leurs droits sociaux, culturels et sanitaires.

 

En 2007, Sheila Watt-Cloutier reçoit une nomination pour le prix Nobel de la paix pour ses prises de position politiques et environnementales. En 2019, Écosociété publie Le droit au froid. Le combat d’une femme pour protéger sa culture, l’Arctique et la planète. De son enfance à Kuujjuaq – à une époque où la culture inuite traditionnelle du transport en traîneau à chiens et de la chasse sur glace était encore dominante – à son engagement pour l’environnement dans les instances internationales, Le droit au froid est le récit d’une femme inspirante, devenue un modèle de leadership pour le XXIe siècle.

 

Cliquez ici pour découvrir toutes les occasions de rencontrer Sheila Watt-Cloutier au Salon.

Plan du Salon
Entrée du salon
(Niveau 2)