Autres prix remis au Salon

Prix des libraires
Liste préliminaire finalistes 2018

Le Prix des libraires du Québec joue un rôle important de reconnaissance de la littérature et de promotion de la lecture et de la culture. Il met de l’avant l’importance du rôle du libraire, consistant à guider et stimuler son client sur le chemin de la curiosité, de la découverte, du savoir et de la culture en général tout en encourageant le public à fréquenter les libraires. Orchestrée tous les ans par l’Association des libraires du Québec, cette fête s’avère un bel hommage aux auteurs, dont les ouvrages variés ont marqué l’imaginaire des libraires au cours de l’année par leur originalité et qualité littéraire. L’association profite de l’effervescence exceptionnelle du Salon du livre de Montréal pour dévoiler la liste préliminaire des candidats aux Prix des libraires 2018. Cette liste inclut 12 titres dans chacune des catégories, soit « Roman québécois » et « Roman hors Québec ».


Prix ACBD-Québec

Le troisième Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise sera remis dans le cadre du Salon du livre de Montréal. Première reconnaissance internationale francophone annuelle pour la bande dessinée québécoise, ce prix créé par l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) a pour mission de mettre de l’avant la créativité, la diversité et la richesse de la bande dessinée québécoise bien au-delà de son territoire. Tout comme le Grand Prix de la critique ACBD, il a pour but de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. » Le prix sera remis le vendredi 17 novembre à 17h00, à la Place Confort TD.

Les trois finalistes pour le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise sont :

Comment je ne suis pas devenu moine, de Jean-Sébastien Bérubé, Futuropolis
Louis parmi les spectres, d’Isabelle Arsenault et Fanny Britt, La Pastèque
S’enfuir : récit d’un otage, Guy Delisle, Dargaud


Prix Pierre-Vadeboncœur

Créé en 2011 par la CSN afin d’honorer la mémoire du syndicaliste et essayiste Pierre Vadeboncoeur, ce prix est remis à l’auteur d’un essai portant sur des questions touchant la société québécoise et son évolution. L’œuvre choisie doit être rédigée en français et publiée par une maison d’édition québécoise. Le premier lauréat fut Bernard Émond, pour son recueil Il y a trop d’images. Lise Payette a remporté le prix en 2012 pour son ouvrage Le mal du pays. Alors que Roger et Jean-François Payette se voient octroyer le prix Pierre Vadeboncœur en 2013 pour Ce peuple qui ne fut jamais souverain, c’est Alain Denault qui remporte le prix en 2014 pour Paradis fiscaux et Aurélie Lanctôt en 2015 pour Les libéraux n’aiment pas les femmes. Le prix a été décerné l’an dernier à Normand Baillargeon pour son essai La dure école. Doté d’une bourse de 5 000 $, le prix Pierre-Vadeboncœur sera remis le dimanche 19 novembre.


Prix des Écrivains francophones d’Amérique

Prix de Poésie 2017

La Société des écrivains francophones d’Amérique octroie annuellement trois mentions et un prix de 500 $ afin de récompenser et de stimuler les écrivains de langue française vivant sur le continent américain. Il est décerné alternativement à un essai, un roman ou un recueil de poèmes, publié en français au cours des dix-huit mois antérieurs au 30 juin de l’année en cours.  Rendez-vous le vendredi 17 novembre, 20 h 45 à l’Agora.

Carnet du visiteur
Connectez-vous ou créez un compte pour cataloguer les événements qui vous intéressent. Vous pourrez ensuite le récupérer sur tous vos appareils.
Se connecter


Fermer
Plan du salon