Animations
Écrire en anglais, être lu en français

Plusieurs auteurs francophones font le choix d’écrire en anglais et sont ensuite traduits en français. Pourquoi font-ils ce choix et exigent-ils de lire la traduction afin de s’assurer que le sens original de leur récit a été respecté?

Carnet
Ajouter au carnet
Date Samedi 17 novembre 2018
Heure 16 h 15 à 17 h 00
Durée 45 minutes
Lieu Espace TD
Animateurs Antoine Tanguay
Participants Heather O’Neill; Isabelle Laflèche; Guillaume Morrissette; Nigel Thomas
Fermer
Plan du salon