Animations
Les auteurs de polar sont-ils de dangereux détraqués?

Il semble falloir posséder un certain goût pour la violence pour écrire des polars, ou du moins être habité par des sentiments violents. Pour inventer autant de victimes à trucider et de criminels à arrêter, morts ou vifs. Pour dénoncer l’injustice et la corruption (dans le cas du polar social) ou la jalousie et l’appât du gain (dans le cas des « whodunit » traditionnels). L’envie d’écrire sur le crime vient-elle d’une frustration ou d’une colère contre le monde qui doit être canalisée? Et la violence des personnages, comment la montrer? Cette table ronde consiste à donner la parole à quelques auteurs de polar qui discuteront de leur rapport à la violence.

Carnet
Ajouter au carnet
Date Samedi 17 novembre 2018
Heure 14 h 00 à 14 h 45
Durée 45 minutes
Lieu L’Agora
Animateurs Morgane Marvier
Participants Marie-Ève Bourassa; Christian Giguère; Patrice Lessard; Andrée A. Michaud.
Catégories Polar - littérature noire, SLM ADO
Groupe d’age Dès 15 ans
Public Adulte
Fermer
Plan du salon